Mal de tête, Migraine et Ostéopathie Marseille

Mal de tête, Migraine, Ostéopathe Marseille 13013 - Tiphanie Cazeaux

L’ostéopathie peut soulager durablement de nombreuses douleurs et troubles physiologiques. Les maux de tête à répétition, migraines et névralgies, qui perturbent sérieusement la qualité de vie d’une personne, en font partis. Cet article vous présente le rôle de votre ostéopathe dans le traitement des maux de tête selon leur origine.

Mal de tête, Migraine, Ostéopathe Marseille 13013 - Tiphanie Cazeaux

L’ostéopathie peut soulager de nombreuses douleurs et troubles physiologiques. Les maux de tête à répétition, qui perturbent sérieusement la qualité de vie d’une personne selon leur intensité et leur fréquence, en font partis.

Dans beaucoup de cas, l’ostéopathie permet de soulager durablement ces maux de tête et migraines.

Cet article vous présente le rôle que peut avoir votre ostéopathe dans le traitement des maux de tête, névralgies et migraines en fonction de leur origine. Vous retrouverez en fin d’article un classement des typologies de maux de tête, ainsi qu’une liste non exhaustive des causes et origines, et un lexique.  

Attention : Veuillez consulter votre médecin si vous présentez des maux de tête atypiques, jamais ressentis auparavant, notamment :

  • à la suite d’un choc sur la tête (risque de traumatisme crânien)
  • si des signes neurologiques sont associés : troubles de la marche/langage/sensibilité/…
  • si de la fièvre est associée
  • si vous présentez une douleur aiguë au niveau de l’œil pour la première fois (risque de glaucome)
  • si des vertiges et des acouphènes sont associés et que vous n’avez jamais eu ses symptômes auparavant

Cette liste est non exhaustive.

 

Maux de tête, Migraines, Névralgies, quel est le rôle de votre ostéopathe à Marseille ?

1.      Maux de tête, ostéopathie : Anamnèse /questions

Tout d’abord, au début d’une consultation d’ostéopathie, votre ostéopathe vous pose des questions afin de chercher les origines possibles de vos maux de tête. Ces questions lui permettent également de chercher des signes de gravité, afin d’écarter les pathologies possibles pouvant engendrer ces maux de tête. Ainsi, si votre ostéopathe le juge nécessaire, il vous réorientera vers le professionnel de santé adapté. Si aucun problème sous-jacent n’est décelé lors de ces questions et de quelques tests médicaux si nécessaire, alors la consultation continue.

2.      Maux de tête, ostéopathie : Tests ostéopathiques

A la suite de ces questions, votre ostéopathe effectue des tests sur l’ensemble du corps afin de rechercher les dysfonctions ostéo-articulaires et les tensions du corps qui peuvent entraîner ces maux de tête.

  • En effet, les maux de tête sont généralement la conséquence d’une moins bonne circulation sanguine au niveau du crâne.Cette circulation sanguine altérée peut être prise en charge par votre ostéopathe si celle-ci est engendrée par des dysfonctions ostéo-articulaires.
  • Les maux de tête peuvent également être la conséquence de l’irritation d’un nerf du crâne, entrainant une névralgie (explication détaillée plus bas). Cette irritation nerveuse peut être prise en charge par votre ostéopathe si celle-ci est engendrée par des dysfonctions ostéo-articulaires.

Les dysfonctions ostéo-articulaires sont des pertes de mobilité articulaires associées à des tensions musculaires. Ces dysfonctions retrouvées au niveau du crâne et/ou des cervicales, empêchent la bonne vascularisation du crâne ou entraînent une irritation nerveuse.

Votre ostéopathe vérifiera plus particulièrement la mobilité du crâne et des cervicales, et effectuera également des tests de tout le corps afin de vérifier qu’une perte d mobilité plus à distance ne soit pas à l’origine des tensions retrouvées au niveau des cervicales. Les cervicales sont très adaptatives aux tensions du reste du corps. Il n’est pas rare qu’une perte de mobilité au niveau du bassin ou de l’estomac par exemple, entraîne des tensions au niveau des cervicales. Un des buts premiers du corps étant de garder le regard toujours à l’horizontale pour maintenir l’équilibre, si une perte de mobilité du bas du corps engendre une inclinaison du corps d’un côté, les cervicales compensent et s’inclinent de l’autre côté.

3.      Maux de tête, ostéopathie : Traitement

Le traitement ostéopathique vise à redonner toute la mobilité aux zones du corps en tension (cervicales, crâne, mâchoire, bras, organes/viscères,…), afin de permettre le relâchement musculaire, la bonne circulation sanguine au niveau du crâne et éliminer les irritations nerveuses possibles.

4.      Maux de tête, ostéopathie : Et après la consultation ?

Il est important après une consultation d’ostéopathie de bien s’hydrater, surtout dans les deux jours qui suivent, afin de permettre au traitement de faire pleinement son effet et ainsi rendre possible le relâchement musculaire complet au niveau des articulations qui étaient bloquées.

Dans la mesure du possible, il est préférable de ne pas pratiquer d’activité physique pendant les 48h suivant une consultation d’ostéopathie.

5.       Maux de tête, ostéopathie : Approche pluridisciplinaire

Par ailleurs, certains maux de tête nécessitent une approche pluridisciplinaire.  

L’ostéopathie diminue l’intensité et la fréquence de certains maux de tête mais ne peut pas les faire disparaître entièrement, notamment dans le cas de migraine ophtalmique où un bilan ophtalmologique et un bilan orthoptique* sont nécessaires.

De nos jours le stress est l'une des causes principales de la survenue des maux de tête. Votre ostéopathe vous permettra de ne plus ressentir ces maux de tête en relâchant les tensions engendrées par le stress et les contraintes physiques que votre corps subit au quotidien. Pour éviter que ces maux de tête réapparaissent sur le long terme, différentes solutions complémentaires peuvent être conseillées en fonction de vos besoins, par exemple :

  • Une activité sportive peut vous aider à évacuer le stress subi au quotidien.
  • Un sophrologue peut vous permettre de mieux gérer votre stress.
  • Un psychologue peut éventuellement vous aider à réduire votre niveau de stress si vous avez des problèmes à régler

 

Mal de tête, céphalée, névralgie, migraine … Qu’est-ce que c’est ? De quoi parle-t-on ?

Les maux de tête

Les maux de tête, également appelés céphalées, sont des douleurs ressenties au niveau du crâne. Ces douleurs se manifestent par une douleur pulsatile ou en étaux, des picotements, des brûlures, des fourmillements, un trajet électrique, …

Les migraines

La migraine est un type de mal de tête particulier se caractérisant par la localisation de la douleur d’un seul côté du crâne. La migraine ophtalmique est sans doute la migraine la plus connue. La douleur est localisée dans la région de l’œil. Il existe d’autres migraines, avec des douleurs aux niveaux des tempes, de l’arrière du crâne ou du front par exemple.

De plus les migraines sont généralement accompagnées d’un ou plusieurs des signes cliniques suivants :

  • Des nausées pouvant aller jusqu’aux vomissements
  • Une sensibilité à la lumière
  • Une sensibilité aux bruits
  • Des troubles visuels

Les névralgies

Les névralgies sont dues à l’irritation d’un nerf du corps. Cette irritation nerveuse entraîne le plus souvent une douleur caractérisée par un trajet électrique. Mais l’irritation du nerf peut également se manifester par des troubles de la sensibilité comme une sensation de picotements sur la peau et/ou une sensibilité diminuée.

Les névralgies les plus connues sont :

  • La Névralgie d’Arnold : trajet électrique en hémi-casque
  • La Névralgie du Trijumeau : douleur ou trouble de la sensibilité, localisé au niveau de la face.

 

Cause et origine des maux de tête

Voici une liste non exhaustive des problèmes pouvant être à l’origine des maux de tête, des migraines ou des névralgies :

  • Vasculaire : une moins bonne circulation sanguine au niveau du crâne. Un trouble vasculaire peut lui-même être dû à de nombreuses origines, telles que des tensions au niveau des cervicales, ou de l’hypertension artérielle.
  • Neurologique : un nerf est irrité à un endroit du corps et entraîne la douleur, on appelle cela des névralgies. La douleur est souvent caractérisée par un trajet électrique mais l’irritation du nerf peut également se manifester par des picotements et/ou une sensibilité diminuée à ce niveau-là. Les névralgies les plus connues sont la névralgie d’Arnold (douleur en hémi-casque) et la névralgie du trijumeau (douleur ou trouble de la sensibilité, localisé au niveau de la face).
  • Dysfonction ostéo-articulaire : des blocages articulaires et des tensions musculaires au niveau du crâne et des cervicales empêchent la bonne vascularisation du crâne ou/et irritent certains nerfs.
  • Hormonale : des maux de tête surviennent lors des menstruations, ceci étant dû à une variation hormonale
  • Viscérale : des tensions viscérales associées ou non à des troubles digestifs, irritent le nerf vague qui les innervent, et celui-ci remonte jusqu’au crâne. Les tensions viscérales peuvent également irriter le nerf phrénique innervant le diaphragme, qui lui remonte jusqu'aux cervicales.
  • Traumatique : un choc physique, comme un accident de voiture ou une chute sur la tête, peut entraîner des pertes de mobilité et des tensions au niveau du crâne et des cervicales
  •  Psychologique : un stress chronique ou un choc émotionnel entraîne des tensions corporelles
  •  Sinusite : entraîne une douleur soit au niveau des pommettes, soit au-dessus des sourcils. Les sinusites chroniques peuvent être traitées par ostéopathie, en redonnant de la mobilité au crâne en globalité et plus particulièrement aux os de la face, ceci afin de faciliter le drainage naturel des sinus et empêcher une nouvelle infection.
  • Serrement / grincement de dents : une crispation chronique de la mâchoire entraîne des tensions au niveau du crâne et des cervicales. Pour plus d’informations : LIEN ARTICLE
  • Ophtalmique : un déficit de la vision ou une mauvaise mobilité des yeux entraînent une fatigue oculaire et ainsi des maux de tête ou des migraines.
  • ….

 

 

 

Lexique :

* Orthoptie : discipline paramédicale qui évalue l’ensemble des capacités visuelles du patient : mobilité oculaire et vision binoculaire(strabisme, défaut de convergence, etc.).  L’orthoptie effectue ainsi des bilans orthoptiques et, s’il y a un trouble de la mobilité ou de la vision binoculaire, une rééducation oculaire est proposée au patient

* sophrologue :

...

Les derniers articles