Ostéopathe pour vos douleurs articulaires et musculaires à Marseille

Ostéopathe pour vos douleurs articulaires et musculaires à Marseille

Votre ostéopathe pour vos douleurs articulaires et musculaires à Marseille : les conseils, les causes des douleurs, l’accueil en cabinet, à domicile ou en entreprise à Marseille

Ostéopathe pour vos douleurs articulaires et musculaires à Marseille

Les douleurs articulaires et musculaires, aussi appelées troubles musculo-squelettiques (TMS), font parties des douleurs les plus fréquemment retrouvées au cabinet. En effet, les troubles musculo-squelletiques représentent environ 80% des motifs de consultation en Ostéopathie.

Toutes les parties du corps peuvent être concernées par ces troubles musculo-squelettiques, qui s'expriment principalement par de la douleur, mais aussi par des gênes fonctionnelles, des raideurs, ... C’est le plus souvent le dos, et notamment les cervicales et les lombaires, qui font souffrir et peuvent aller jusqu'à se bloquer : c'est là qu'on parle de lumbago ou de torticolis. Mais les douleurs d'épaules et le syndrome du canal carpien par exemple sont de plus en plus fréquents avec l'augmentation des métiers avec une position statique assise à un bureau devant un ordinateur (explication dans les causes des douleurs musculo-squelettiques). Les séquelles suite à un traumatisme sont également nombreuses en consultation d'ostéopathie comme après une entorse ou une fracture de cheville ou de genou.

Le lien entre les douleurs articulaires et les douleurs musculaires?

C'est simple! Tout est lié! Ainsi lorsqu'une articulation est "bloquée" suite à un choc par exemple, il peut y avoir une douleur au niveau de l'articulation, et les muscles au niveau de l'articulation ne vont plus avoir une contraction physiologique. C'est à dire que le muscle ne pourra plus se contracter comme avant, il devra déployer plus d'énergie pour effectuer son travail vu qu'il n'a plus exactement la même position. De plus, selon la nouvelle position des deux os qui constituent l'articulation, un muscle peut être soit étiré, soit contracté, selon que ses insertions musculaires sur les deux os soient écartées ou rapprochées. Or un muscle étiré ou contracté en permanence est à l'origine d'une souffrance pour lui ce qui entraîne une douleur au niveau du muscle et cela peut aller jusqu'à entraîner une tendinite.

Par ailleurs, une contracture musculaire permanente due à une position prolongée, un exercice mal effectué, une sur sollicitation du muscle, peut entraîner un blocage articulaire, ce qui entraîne par la suite une douleur au niveau de l'articulation en plus de la douleur due à la contracture musculaire permanente. Un choc ou une chute peut également entraîner un blocage articulaire.

Qui consulter ? Ostéopathe Vs Kinésithérapeute. Explications

Le plus souvent, chaque praticien a un rôle à jouer lorsqu'un patient se présente avec une douleur musculaire et/ou articulaire.

Pour répondre à cette interrogation que l'on se pose souvent, nous allons donner l'exemple des séquelles suite à une entorse de cheville simple (sans arrachement osseux ou ligamentaire).

Suite à une entorse de cheville, la cheville est immobilisée ou non pendant un certain temps selon la gravité de la blessure. Puis le patient commence une rééducation chez le kinésithérapeute.

La rééducation chez le kinésithérapeute est constituée en générale de 3 points importants pour beaucoup de suites de traumatismes:

  • Massage, étirement, ponçage de la zone douloureuse pour éviter ou enlever les fibroses. Les fibroses sont comme des cicatrices mais à l'intérieur d'un tissu, notamment un ligament ou un muscle lors d'un claquage musculaire par exemple. Les étirements en plus des ponçages et des massages permettront au muscle de retrouver toute son élasticité.
  • Renforcement musculaire : votre kinésithérapeute vérifiera que la force de contraction/le tonus de tous vos muscles de vos jambes soit bon. S'il y a une faiblesse d'un groupe ou plusieurs groupes musculaires de vos jambes, cela pourrait être un des facteurs de risque d'entorses à répétition car la cheville n'est pas assez maintenue par les muscles qui l'entourent pour ne plus se "tordre".
  • Rééducation proprioceptive : la proprioception fait partie de la sensibilité du corps. C'est une sensibilité particulière. En effet elle permet au cerveau de connaitre à chaque instant de la journée où se trouve chaque articulation du corps. C'est la proprioception qui vous permet de marcher sans regarder à tout moment où vous mettez les pieds. Ainsi, si la proprioception est atteinte suite à un traumatisme, le patient aura tendance de se tordre la cheville, jusqu'à subir une nouvelle entorse. Le kinésithérapeute pour remédier à ça, vous fera travailler votre équilibre sur une jambe, d'abord genou tendu puis genou plié, puis la même chose sur un terrain instable (sur un trampoline ou un autre appareil), ... il va varier et augmenter les difficultés de maintient de l'équilibre sur la jambe ayant subi un traumatisme, jusqu'à ce que vous retrouviez votre équilibre initial.

Il est important de consulter également un ostéopathe car suite à ce traumatisme il y a forcément des blocages qui se sont formés au niveau de la cheville. Ces blocages peuvent entraîner une simple gêne, comme une cheville enraidie avec moins de mobilité que l'autre, moins de facilité à la marche et lors des sports pratiqués, et aller jusqu'à des douleurs au niveau de la cheville, du genou, et peut même être à l'origine de douleurs en bas du dos. Ceci est du au fait que si la cheville est bloquée dans un "sens", toutes les articulations qui se trouvent au dessus "suivent" : elles compensent. Et plus le temps passe, plus des articulations peuvent se bloquer à leur tour. De plus, vu que les articulations sont bloquées, les muscles n'ont pas une contraction physiologique, ils vont devoir davantage "forcer" pour pouvoir effectuer un mouvement, et ceci peut créer des douleurs musculaires également.

Ainsi l'ostéopathe testera votre cheville, mais également tout le reste du corps, afin de chercher les compensations qui ont été mises en place par votre corps, et de traiter les blocages et les tensions retrouvées pour redonner un équilibre sain à votre corps pour supprimer la douleur et éviter que celle-ci ne revienne.

Remarque : c'est pourquoi un ostéopathe vous demande s'il y a eu des chutes/chocs/traumatismes récents et également anciens. Des traumatismes anciens peuvent entraîner une simple gêne peu ressentie par le patient, mais le blocage engendré par le traumatisme entraîne des compensations d'autres articulations qui peuvent se bloquer à leur tour. Tout ceci auquel se rajoute les contraintes/tensions de la vie quotidienne : sport, stress, position prolongée, ... Puis c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase! Le coton tige que l'on ramasse par terre sans plier les genoux ou une position un peu contraignante en dormant : le patient se retrouve avec un lumbago en se redressant ou se réveille avec un torticolis. La goutte d'eau c'est le corps qui dit stop après l'accumulation de plusieurs blocages articulaires et de tensions musculaires, il ne peut plus compenser toutes les pertes de mobilité de son corps, donc il se verrouille à l'aide de ses muscles pour se protéger et que plus rien ne bouge.

Les causes des douleurs musculo-squelettiques

Les douleurs articulaires et musculaires chroniques sont causées principalement par :

  • La sur sollicitation du corps, suite à un mouvement répété, une charge trop lourde portée et sans respecter les règles d'ergonomie pour ne pas se blesser, le manque d'étirements, ...
  • Les positions prolongées prises au quotidien : une personne assise toute la journée à son bureau avec une mauvaise posture, de longs trajets en voiture, une position debout en appuie sur un pied (et jamais l'autre, ou peu), ...
  • La sédentarité, c'est à dire le manque d'activité physique pour entretenir le corps
  • Les situations de stress

Tous ces éléments sont des facteurs de risque de ressentir des douleurs musculo-squelettiques.

Ainsi votre ostéopathe traitera les pertes de mobilités et les tensions qui causent vos douleurs, et vous donnera également des conseils pour quel celles-ci ne réapparaissent plus à l'avenir.

Par ailleurs, des atteintes des structure vasculaires, cartilagineuses ou osseuses peuvent être misent en causes dan ces douleurs ressenties. Dans ce cas-là, votre ostéopathe vous réorientera vers le professionnel de santé adapté afin de réaliser des examens complémentaires avant de réaliser le traitement ostéopathique.

Important : un ostéopathe ne peut pas faire disparaître les atteintes anatomiques du corps, comme l'arthrose, mais il peut diminuer ou soulager complètement votre douleur tout de même en redonnant de la mobilité à l'articulation atteinte et à celles environnantes. Les techniques ostéopathiques sont adaptées en fonction des patients et des pathologies rencontrées.

Les conseils de votre Ostéopathe à Marseille pour les douleurs articulaires et musculaires

  • Faire du sport! Tout en modération.

Il faut aller à son rythme, sans forcer d'un seul coup, et faire attention à l'exécution des mouvements.

Un exemple typique de mouvement non effectué correctement : les squats. Il ne faut jamais que vos genoux dépassent vos pointes de pied lorsque vous pliez les genoux, car au-delà de 90 degrés de flexion des genoux, les cartilages s’abîment au niveau de l'articulation des genoux. Et bien sûr le dos doit être maintenu droit et non cambré au niveau des lombaires.

De plus, l'idéal serait de s'étirer une demi-heure à une heure après la fin de votre séance de sport afin de garder l'élasticité de vos muscles et tendons.

  • Boire suffisamment

Une bonne hydratation est nécessaire pour permettre aux muscles et aux autres structures de votre corps de se régénérer.

  • Gérer et diminuer son stress

Plus facile à dire qu'à faire! Pour autant, le stress constant est toxique pour le corps. Il faut trouver un moyen de le diminuer : faire du sport, pratiquer la sophrologie, effectuer des exercices respiratoires, prendre du temps pour soi en faisant une activité qui vous plait (lire, marcher dehors, peindre, jouer d'un instrument de musique), ....

  • Des conseils adaptés à chaque patient

Des conseils sur les positions de travail et l'aménagement des postes de travail, des étirements spécifiques pour un groupe musculaire à détendre, des améliorations pour des exercices musculaires exécutés lors des séance de sport pour ne pas ou plus se blesser, ... Autant de conseils que de mauvaises habitudes prises par le patient, que votre ostéopathe peut vous donner à la fin d'une consultation d'ostéopathie.

Le traitement des douleurs articulaires et musculaires par votre ostéopathe à Marseille

Lors de la consultation, votre ostéopathe posera des questions et réalisera des tests pour trouver les pertes de mobilité et les tensions de votre corps, ceci afin d'établir un diagnostic ostéopathique sur l'origine de la douleur ou de la gêne ressentie. Ou au contraire les questions posées et quelques tests spécifiques réalisés par votre ostéopathe permettront de mettre en évidence une éventuelle contre-indication à la pratique ostéopathique (fracture, luxation, maladie dégénérative, sciatique provenant d’une discopathie de stade évolué avec perte de force par exemple...). Dans ce cas-là, votre ostéopathe vous réorientera vers le professionnel de santé adapté.

Ensuite s'il n'y a pas de contre-indications retrouvées chez vous, votre ostéopathe réalisera son traitement afin de redonner de la mobilité aux zones bloquées qui causent la gêne ou la douleur. Votre ostéopathe vous expliquera les techniques utilisées et pourquoi tout au long de la consultation.

En fin de consultation, des conseils peuvent être donnés afin que ces gênes, douleurs ou blocages ne surviennent pas à nouveau.

Important : votre ostéopathe a été formé pour savoir si la prise en charge de votre douleur est de son ressort ou s'il doit vous réorienter vers un autre professionnel de santé (ou s'il a un rôle à jouer pour diminuer votre douleur et vous réoriente également vers un autre professionnel de santé pour un complément de prise en charge, comme un kiné pour une rééducation particulière, ou un podologue pour des semelles orthopédiques, ... , pour ne plus ressentir cette douleur). C'est pourquoi, une ordonnance délivrée par votre médecin n'est pas nécessaire pour consulter un ostéopathe.

...

Les derniers articles